ban

jeudi 19 mars 2015

▨ L'affaire Lime Crime, quand les licornes te vomissent à la gueule





Il y a quelques jours, ma copine Jessica, avec qui j'ai l'habitude de putasser sévère (A tout moment ; Le matin, le soir devant un film... Parfois, même Gros Chat participe) m'a envoyé un message qui ne parlait ni de notre cible actuelle, ni de son homme (ou du mien) qui font parfois des trucs assez chelou (les hommes, quoi) : " T'as vu le scandale avec Lime Crime ? "

Ben, pour le coup, non, j'ai pas suivi. Depuis deux, trois ans, Lime Crime est devenue ma marque favorite en terme de cosmétiques, autant pour la qualité de ses produits que pour les coloris (Eh oui, on me met un rouge à lèvres bleu ou vert et un fard à paupières rouge sang sous le nez et je crâme mon dernier neurone, oui). J'ai d'ailleurs toujours eu mon petit lot de compliment quand je sortais la totale panoplie, et Gros Chat était jusqu'ici ravi de pouvoir continuer à me faire pleins de bisoux quand je portais un Velvetine (Alors qu'avec n'importe quel autre rouge à lèvres il se retrouvait aussi salopé que s'il avait passé la nuit avec Bozo et Cher réunis). Alors, évidemment, ça a été la petite douche froide quand je lui ai annoncé que Lime Crime et moi, c'était terminé. Et pour un mec, je trouve qu'il s'est quand même vachement intéressé à ce scandale cosmétique (Ou alors il s'est dit qu'en m'écoutant râler il perdrait moins de temps que s'il s'en fichait ouvertement), je suis fière de lui pour ça. Un peu moins fière de moi qui ai commandé sur leur site la semaine dernière parce que je suis faible, que le réapprovisionnement des palettes Venus venait d'être fait et que je n'étais pas au courant que Lime Crime était un trou du cul.

Mais en clair, le scandale Lime Crime, ça donne quoi ?


● ● ● ● ● ● ● ●

Il y a quelques temps déjà, j'avais entendu parler du fait que Lime Crime était accusée de repackager ses  produits. En gros, que la marque utilisait des produits d'une autre qu'elle collait dans ses emballages et nous en mettait pour une dizaine de dollars plus chers. Déjà, c'est limite, après, je n'achète pas leurs pigments donc concrètement, je m'en fous. Même si c'est déjà limite. Après, on trouve des dupes de tout et partout, alors au pire des cas, coïcidence, ça arrive. Pour l'instant, zéro partout.

~> Si vous parlez anglais, vous pouvez aller voir ici ;)

Parlons maintenant du fameux hack du site de la marque, entre décembre 2014 et février 2015 (si je me plante pas) : Un site se fait hacker, c'est triste à dire mais ça arrive. Seulement, quand on est créateur d'une marque et  gérant de sa plateforme de vente et qu'on apprends que des centaines de nos clientes se sont fait manger de la thune, dire ouvertement que de toute façon, on était déjà pas sûrs du système de sécurité du site à la base, c'est pas la meilleure des réactions, et ça ne nous dédouane pas, bien au contraire.

~> Voir aussi : Par iciiii

Il y a aussi les vegans qui ont mangé une sacrée tarte (Ou simplement les filles qui achètent leurs produits en les basant sur les qualités suivantes ; Vegan, non testées sur les animaux, etc). Certains ingrédients des produits ont été pointés du doigt et après la réouverture du site (Après le hack, si je me trompe pas), ils avaient miraculeusement disparus .Et quand une cliente lui a demandé si ses produits étaient vraiment vegan, Doe Deere a répliqué d'un fabuleux : " Non je n'en suis pas sûre, et pourtant c'est moi qui ai créé cette marque ! #Dumbass " (Comprendre : " Abrutie "). Très classe. Moi, je ne suis pas une vegan dans l'âme et je ne comprends rien aux ingrédients, alors évidemment, j'avais pas vu (Gogole, quoi)

Venons en à ça, donc. Je savais que Doe Deere était une sacrée connasse mais jusqu'ici ça ne me dérangeait pas de lui donner ma thune, surtout que quitte à le répéter, j'aime beaucoup ses produits. Mais il y a connasse et connasse, et parfois, ça va un peu loin. Il y aurait eu des histoires de propos racistes etc, mais ça, je n'en ai pas encore vu passer (pas assez fouiné peut être), alors j'attends d'en trouver avant de l'affirmer.

~> Voir tout simplement : Ici, ici, et ici. Et ne pas hésiter à fouiner (et parler anglais). Même Jeffree Star s'y est mis, et a lancé de son petit pique à la Reine des Licornes ; Partie 1 ; Partie 2.

Tant qu'on y est : Lime Crime ne supporte pas les mauvaises revues. Mais alors, vraiment pas.

Et enfin, pour clôturer cet article, rappellez vous que Doe Deere n'a pas besoin de votre argent.


● ● ● ● ● ● ● ●

A voir également :

- Dolly8Wood qui n'est pas contente du tout
- Un Instagram pour trouver des dupes de LC, parce qu'il faut pas cracher dans la soupe, même si ce sont des cons ils ont de sacrés coloris
- Une pétition à signer pour boycotter le stand LC aux IMATs à New York, on y sera pas mais c'est histoire de bien faire chier le monde

● ● ● ● ● ● ● ●

Pour ma part, comment je vois les choses :

J'adore Lime Crime, les couleurs, la qualité des produits etc, mais j'ai décidé de ne plus acheter chez eux, pour leur éthique douteuse et parce que donner de l'argent durement gagné à une pauvre fille qui s'en balance clairement les reins, ça ne m'intéresse pas. Je préfère galérer à trouver des dupes chez des marques un tant soit plus conscienscieuses, de leurs produits comme de leurs clientes. Tout simplement. Une marque qui prend les gens pour des cons, aussi bonne soit elle, ça me refroidit assez, et j'avoue que si j'avais pris connaissance de ce fameux scandale plus tôt (La meuf qui vit dans une grotte en fait), je n'aurais pas passé ma dernière commande ; J'avoue que je suis contente de recevoir ma palette, mais en parallèle je suis un peu écoeurée. Je terminerais mes produits LC (Parce que j'en ai un paquet, j'avoue), et après, terminé. C'est pas Gros Chat qui dira le contraire, et qui râle dès qu'il tombe sur un tube violet holographique maintenant.


Si j'ai l'occasion de fournir un peu plus cet article, je l'éditerais sans aucun doute, restez attentifs ;) Des bisoux !

5 commentaires:

  1. Ouaip j'ai suivi aussi cette histoire de loin, mais je ne me sens pas tellement concerné parce que je n'ai jamais acheté chez eux et surtout que je ne comptais pas le faire car j'ai toujours trouvé des dupes des produits qui m'intéressaient (principalement les produits pour les lèvres) mais j'avoue que je comprend à 100% ce boycott, cette femme est une merde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'étais jamais vraiment penchée sur les dupes pour ma part, surtout pour les liner etc, LC reste pour ma part ce qu'il y a de mieux au niveau de l'opacité et des couleurs.Mais après ce scandale je révise ma copie, tant pis si je dois m'asseoir sur des beaux liners et de beaux FAP, zéro éthique, c'est vraiment pas pour moi. Je suis écoeurée de cette nana

      Supprimer
    2. C'est vrai que Lime Crime est réellement une référence et j'ai toujours secrètement bavé sur les produits mais je n'ai clairement pas les moyens de m'acheter ces produits alors j'ai toujours chercher des dupes... Plus ou moins facilement, plus ou moins ressemblant aussi ! Mais quand on cherche bien il y a toujours la possibilité de trouver, après c'était vraiment facile chez Lime Crime car tout ce qu'on aime était regroupé sur la même boutique...

      Supprimer
  2. Je trouve l'attitude de la créatrice très décevante. J'adore aussi LC pour ses couleurs WTF mais je n'en possède pas des tonnes (j'ai deux lipstic et deux ral) je pense, comme toi, chercher après des dupes.

    A force de prendre ses acheteuses pour des dindes elle va finir pas mettre la clé sous le paillasson!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai passé commande il y a trois jours. Et même si les teintes sont superbes, je me rappelais vaguement que les critiques allaient bon train sur Doe Deere... Du coup, aujourd'hui j'ai fait une recherche, et je suis tombée sur cet article. Et des nues. J'aime vraiment les Velvetines de cette marque, Wicked est à peu près mon favori de tous les temps. Mais je pense que Jeffree Star et Kat Von D vont me voir plus souvent... Merci de m'avoir informée, du coup...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...